Histoires de clients Bâtiments

L'Hôpital Reinier de Graaf : l'adaptation continue aux normes changeantes

Automatisation de bâtiments
Priva Blue ID S-line
Priva Blue ID C-line
Reinier de Graaf Hospital
2017
Hr 1554 1
Durant la construction de l'Hôpital Reinier de Graaf, en 2012, la durabilité, la flexibilité et la fiabilité ont servi de fil conducteur dans tous les choix. Donc également pour la technique à appliquer. C'est pour cette raison que Reinier de Graaf a opté pour la ligne Compri HX et le système de régulation terminale Comforte CX de Priva.

L'Hôpital Reinier de Graaf de Delft a été conçu de manière à pouvoir s'adapter en permanence aux normes changeantes, sans pour cela devoir subir de grandes modifications en termes de construction. On est convaincu que les investissements supplémentaires que l'hôpital a dû réaliser à cet effet sont considérablement plus faibles que les coûts des travaux de transformation qui seraient nécessaires dans 5 ou 10 ans.

À l’épreuve du futur

Pendant la conception et la construction de l'hôpital, la flexibilité, durabilité et fiabilité ont occupé une place centrale, et ce n'est pas par hasard. Ronald van Lier (responsable de projet du Bouwbureau (Bureau de construction) de l'Hôpital Reinier de Graaf), le confirme : « Dans un hôpital, la fiabilité est bien sûr cruciale. Pour les patients, les employés et les visiteurs, le bâtiment et le fonctionnement des installations médicales doivent être totalement fiables. 

« L'une des conséquences directes de cette condition est que, dans un hôpital, il n'est pas facile d'économiser de l'énergie. Somme toute, il faut toujours pouvoir compter sur une alimentation en énergie optimale. Économiser de l'énergie n'est pas une priorité absolue, contrairement aux soins et à la guérison des patients. Néanmoins, cela ne veut pas dire que nos activités ne peuvent pas être durables. La durabilité, c'est aussi prolonger considérablement la durée de vie du bâtiment par le biais d'une répartition flexible. Parce que le domaine des soins de santé fait continuellement l'objet de changements. De nouvelles méthodes de traitement et, par conséquent, de nouveaux appareils, sont introduits. Notre bâtiment est à l'épreuve de l'avenir et ses locaux sont facilement adaptables, ce qui nous permet de répondre rapidement et sans trop d'effort à tout changement. »

Fiable et durable

Nous avons choisi nos équipements en fonction du concept « Cradle to Cradle », et la gestion de l'énergie est organisée de telle façon que l'hôpital ne peut pas fonctionner sans électricité. Le chauffage et le refroidissement sont basés sur un système CTA (système de stockage d'énergie thermique) combiné à des pompes à chaleur. Par ailleurs, Reinier de Graaf utilise le filtre pharmaceutique, un système permettant d'épurer les eaux usées. De cette façon, la quantité de déchets et de transports des déchets, ainsi que les émissions de CO2, sont réduits.

La technique de régulation s'articule autour d'un cahier des charges établi par Deerns et exécuté par Coneco et Kuijpers. De plus, Coneco se charge maintenant de l'entretien. Chez Coneco, Ron Eversteyn se rappelle surtout le planning serré, durant les travaux de construction. « Pour un projet aussi vaste, les délais étaient extrêmement courts. C'est pourquoi de nombreuses phases de construction ont dû être exécutées en même temps. Un vrai défi, que nous sommes tout de même parvenus à relever. »

Réguler séparément le climat et les stores

L'importance de la fiabilité, de la flexibilité et de la durabilité a poussé l'hôpital Reinier de Graaf à choisir Priva. Ronald van Lier l'explique : « Nous avons constaté que Priva était une firme digne de confiance. C'est aussi une condition. Nous ne cherchions pas à expérimenter, mais voulions appliquer une technologie qui a fait ses preuves. Et Priva offre aussi une grande une flexibilité - voire adaptabilité. »

C'est ainsi que Reinier de Graaf a opté pour un système de régulation terminale local, permettant de gérer séparément le climat et les stores dans chaque local, à l'aide d'une unité de commande. En plus du mode nuit, les stores passent pendant la journée au mode le plus courant via un système de commande centralisé intelligent, en fonction de la situation de la façade par rapport au soleil.

Système convivial

Coneco collabore exclusivement avec Priva, mais ce projet sortait plutôt de l'ordinaire. Ron Eversteyn le précise : « La programmation d'un régulateur Priva n'a rien de compliqué et s'apprend assez vite. Avec une installation CTA, c'est quand-même un peu plus difficile à réaliser, car vous avez alors besoin de la bibliothèque de données. Pourtant, Priva reste un système extrêmement convivial, même pour ce genre de choses. Et, en cas de problèmes, qui ne leur sont peut-être même pas imputables, Priva se précipite toujours pour vous donner un coup de main. »

Suivi des consommations énergétiques et rapports

Désormais, via Erbis, l'Hôpital Reinier de Graaf recourt également au dispositif de suivi des consommations énergétiques et aux rapports à ce sujet de Priva.

« Notre hôpital est un bâtiment qui fait l'objet de mesures très intensives », ajoute Ronald van Lier. Notre devise est : « Mesurer, c’est savoir », et Priva nous aide à la concrétiser. Nous pouvons ainsi renforcer l'efficacité du bâtiment et l'aménager de mieux en mieux pour l'adapter aux processus au sein de l'hôpital. D'autre part, nous sommes à même de réaliser nos objectifs en termes de durabilité. Dès le stade de conception, déjà, Priva a réfléchi avec nous à la réalisation des installations techniques. Ils nous aident à trouver des solutions et sont fortement orientés vers le client. Cela, nous le remarquons également maintenant, pendant l'utilisation. Ce qui est amusant, aussi, c'est que des clients de Priva passent régulièrement nous voir afin de découvrir eux-mêmes le système tel qu'il fonctionne chez nous. Nous sommes vraiment un exemple à suivre. »

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Pierre Paul Lagache

Branch Office Manager Building Automation

Pierre Paul Lagache