Histoires de clients Bâtiments

La GTB de Priva contribue à la préservation du siège historique du National Centre for Writing

Automatisation de bâtiments
Gestion du bâtiment
National Centre for Writing
2022
National Centre For Writing Bms Upgrade Norwich
La GTB de Priva retenue pour sa fiabilité et son coût pour une extension et rénovation de 2 millions £ de l’historique Dragon Hall à Norwich.

Le National Centre for Writing, qui vient d’achever un projet d’extension et de rénovation de 2 millions £ de son siège à Norwich, a fait appel aux capacités du dernier système de gestion de bâtiment Priva dans le cadre de cette modernisation. En installant la technologie dernier cri Priva Blue ID pour surveiller et contrôler le climat interne, l’organisation espère garantir la préservation optimale de la structure du bâtiment composée de poutres anciennes.

Depuis 2015, le National Centre for Writing a installé son siège au Dragon Hall, un bâtiment commercial médiéval de Grade I datant du 15e siècle qui revêt un intérêt historique significatif. Dans un tel bâtiment, des facteurs comme l’humidité peuvent avoir un effet désastreux sur la structure interne. Sachant cela et que le système de gestion existant du bâtiment était en fin de vie et devenait peu fiable, il a été décidé d’investir dans une technologie Priva.

Même si le Dragon Hall, dont la Grande salle a été construite en 1430, sied parfaitement à une organisation aussi prestigieuse que le National Centre for Writing, il faut sans cesse veiller à ce que le bâtiment soit à la fois adapté à sa fonction et soigneusement préservé pour l’avenir. Dans ce contexte, l’autorisation de rénover la propriété a été donnée.

Financement grâce à la loterie

En tant qu’agence de promotion de la littérature, le National Centre for Writing a connu de nombreux succès ayant même abouti à l’attribution du titre de Ville de littérature de l’UNESCO à Norwich en 2012, une première en Angleterre. Au vu de l’excellent travail fourni par l’organisation, la somme de 789 434 £ issue de la Loterie nationale a été remise par le Conseil des Arts d’Angleterre pour financer le projet de rénovation. Ce projet avait pour ambition d’intégrer de nouveaux espaces pédagogiques et communautaires, d’améliorer l’espace de bureaux et les équipements techniques, de rénover la salle de représentation publique pouvant accueillir 120 personnes et de créer un espace résidentiel pour les écrivains de passage.

Dans le cadre d’une telle innovation, l’opportunité d’optimiser le contrôle climatique au bénéficie du confort des occupants comme de la préservation du bâtiment a été saisie. Le bâtiment existant était équipé d’un système de gestion de bâtiment vieillissant et sujet aux défaillances. Afin de remédier à cette situation, la société Electrical and Mechanical Controls Ltd (EMC) implantée à Norwich et partenaire de longue date de Priva a été désignée pour mener le projet à bien.

« Nous avions déjà installé un système de chauffage dans une précédente extension en verre du Dragon Hall, en 2005 », raconte Dan Millard, Responsable des opérations techniques chez EMC. « L’extension abritait un espace de bureaux et un nouveau local technique. Cette expérience fructueuse nous a aidés à remporter ce nouveau contrat. »

Cette fois, la liste des exigences était bien plus longue car elle impliquait la rénovation d’une structure faisant partie des bâtiments emblématiques « Norwich 12 ».  Le Dragon Hall, célèbre pour la charpente spectaculaire de son toit et son dragon finement sculpté, est le symbole de Norwich en tant que ville d’importance historique nationale.

Préservation du bâtiment

« Les économies d’énergie n’étaient pas la priorité numéro un de ce projet », déclare M. Millard. « Le principal sujet était la préservation de ce bâtiment classé Grade I. Le Dragon Hall comporte un grand nombre de poutres anciennes. Il est donc essentiel de garantir des conditions climatiques optimales, notamment en surveillant l’humidité afin d’éviter toute dégradation des poutres. »

Le système de gestion de bâtiment existant, en plus d’être défaillant, offrait une utilité et une opérabilité limitées, étant décrit comme « difficile à utiliser et peu convivial ». La mise à niveau du système visant à offrir un meilleur contrôle et une maintenance aisée était donc la priorité.

« Priva est notre fabricant de choix de GTB, ses produits étant fiables et économiques », explique M. Millard. « Nous avons déployé des régulateurs Priva pour le panneau principal dans le Dragon Hall, en utilisant des régulateurs C4 Priva Blue ID connectés au système de climatisation Mitsubishi via BACnet. Nous avons également utilisé la connexion Priva Cloud [TC Manager Connect] pour intégrer la nouvelle aile dans le reste du bâtiment. »

Une planification méticuleuse

Durant toutes les phases du projet, EMC a dû veiller à minimiser toute interruption des opérations quotidiennes du bâtiment. En plus d’abriter le National Centre for Writing, une association appelée Dragon Hall Heritage Volunteers propose des visites guidées du bâtiment qui renferme également un musée.

Associez cette mission à la priorité de ne pas compromettre la structure du bâtiment et vous saisirez toute l’ampleur du défi. L’importance historique du Dragon Hall ne fait aucun doute : si la Grande salle au premier étage date du 15e siècle, certaines parties du site sont encore plus anciennes. En réalité, des recherches archéologiques ont permis de découvrir qu’un bâtiment saxon situé sous la salle avait été érigé aux environs de l’an 1000.

« Du point de vue de la planification, nous devions faire attention à ce que nous installions au mur », précise M. Millard. « Parallèlement, les capteurs utilisés devaient parfaitement s’intégrer dans le reste du bâtiment de Grade I. »

Le Dragon Hall rénové et agrandi a été inauguré en juin 2018 et les utilisateurs semblent être pleinement satisfaits de la nouvelle GTB. D’autres bénéfices devraient apparaître au fil du temps.

« À plus long terme, le Dragon Hall devrait réaliser des économies d’énergie du fait que la GTB de Priva est plus efficace et fiable que le système qu’elle remplace », conclut M. Millard.

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Pierre Paul Lagache

Branch Office Manager Building Automation

Pierre Paul Lagache