Histoires de clients Bâtiments

Musée militaire national : Un véritable tour de force

Gestion du bâtiment
Priva Blue ID S-line
National Military Museum
2021
National Military Museum Outside

Des guerriers coriaces, des chefs-d'œuvre de l'aviation, de belles salles à thème et des murs de verre de treize mètres de haut. On ne sait guère par où commencer au Musée militaire national (NMM) de Soesterberg, qui a été construit à l'endroit où, il y a plus de cent ans, le groupe d'aviation de l'armée royale néerlandaise a été fondé.

Le musée, qui abrite les collections de l'ancien musée de l'aviation militaire de Soesterberg et de l'ancien musée de l'armée de Delft, montre les liens entre les forces armées et la société de manière divertissante et informative. Les enfants peuvent fabriquer leur propre poudre à canon, voler dans un simulateur de F16 et tout apprendre sur les uniformes. En outre, il existe des histoires remarquables sur des personnes issues des forces armées. Et dans le jardin de contemplation, il est possible de penser aux personnes qui ont donné leur vie pour la liberté.

En collaboration avec le NMM, l'agence immobilière du gouvernement central a élaboré un cahier des charges définissant les fonctionnalités requises. Arco Seton, responsable de la collection au NMM : « Un sujet important du cahier des charges était qu'il s'agissait de la construction d'un musée, dans lequel la bonne gestion et l'entretien de la collection du musée sont un facteur important. »

Surtout s’il s’agit d'expositions, vous devez alors faire face à des exigences spécifiques et diverses en termes de température, d'humidité, de qualité de l'air et d'éclairage. Dans le cahier des charges, celles-ci étaient définies par objet, ou parfois par groupe d'objets. C'était nécessaire car il s'agit de matériaux différents et de tailles différentes, avec des degrés de vulnérabilité différents. Des exigences ont également été spécifiées en termes de sécurité - vous avez affaire à des armes à feu, par exemple - et d'utilisation : le matériel était-il exposé ou stocké ? »

Objets et personnes

Tinus Egelmeers, responsable du projet de mesure et de contrôle chez Heijmans, souligne une autre distinction importante dans le cahier des charges : la différence de spécifications climatiques entre les objets et les personnes. En ce qui concerne l'éclairage, il a fallu dans certains cas concilier des intérêts opposés.

Lorsque Heijmans a commencé à travailler sur les systèmes de contrôle de l'installation climatique, ils ont opté pour Priva Blue ID et ont fait appel aux services de Quintess, une entreprise spécialisée dans la mise en place et l'installation de la technologie de contrôle automatique pour les installations climatiques. Paul Caspers, directeur de Quintess : « La force de Priva Blue ID est que le matériel est mis en place avec des technologies de communication complètement différentes des anciens systèmes. Par exemple, le protocole Internet complet y est intégré, de sorte que vous pouvez également utiliser les technologies de serveur web. Cela en fait une plateforme tournée vers l'avenir, prête pour le cloud et capable d'être appliquée de manière intégrée. »

Et c'est précisément cette approche intégrée qui était importante, étant donné les intérêts parfois contradictoires mentionnés ci-dessus - différences entre les objets eux-mêmes, entre les personnes et les objets, entre les différents types de pièces et entre la lumière du jour et l'absence de lumière du jour - qui devaient être pris en compte à l'intérieur du bâtiment dans un seul système de climatisation automatique.

Heijmans a également utilisé Priva pour recueillir des informations sur les installations non climatiques. Egelmeers : « Nous avons créé des interfaces matérielles et de communication, de sorte que tous les dysfonctionnements, alarmes, mesures et messages provenant d'autres systèmes - systèmes de sécurité, systèmes de sécurité incendie, systèmes électriques, etc. - soient signalés et affichés dans un seul système Priva. Grâce à cette « salle de contrôle » de gestion, il est possible de réguler des zones telles que la salle d'exposition principale et, par exemple, les salles de réunion lors d'occasions spéciales et à des heures particulières. »

Un élément spécial du système Priva est le pack historique TC. Egelmeers : « Cela inclut tous les enregistrements de la température dans le bâtiment, afin que nous puissions revenir en arrière et comparer à tout moment. Comme nous avons également introduit des valeurs limites, nous pouvons toujours garder la main. »

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Pierre Paul Lagache

Branch Office Manager Building Automation

Pierre Paul Lagache