Histoires de clients Horticulture
NoordVliet, un projet de coopération à grande échelle qui fait notre fierté

Grandir ensemble avec ... CombiVliet

Horticulture
Automatisation des serres
Priva Connext
CombiVliet
2021
Noordvliet - CombiVliet

Le drone du vidéaste a besoin de presque toute l’énergie de sa batterie pour capturer l'ensemble du complexe NoordVliet vu du ciel. Cela en dit long sur l'ampleur de ce projet de grande envergure réalisé à Middenmeer par le producteur de tomates CombiVliet. Un projet qui sera achevé en plusieurs phases sur une période de huit ans. Le fait de travailler avec le même groupe de partenaires et de fournisseurs pour chaque phase de la construction fait de NoordVliet le lieu idéal pour le premier épisode de la nouvelle série vidéo « Growing Together with… » de Priva.

La collaboration est le mot clé des projets présentés dans des reportages vidéo passionnants. « Growing Together with... » permet à des entrepreneurs horticoles de premier plan de partager leur vision d'une coopération optimale au sein de la chaîne et la façon dont ils la mettent en œuvre.

Le premier épisode est consacré à l'entreprise de tomates CombiVliet, créée en 1955 et aujourd'hui l'un des plus importants et plus innovants producteurs de tomates au monde, avec une surface de culture totale de 97 ha. L'entreprise est devenue un acteur majeur dans la culture de différents types de tomates : tomates rondes, tomates à chair, tomates cerises et - depuis la création en 2004 du site en Zélande avec éclairage - également tomates grappes. Au cours des soixante dernières années, l’entreprise horticole a été plusieurs fois rebaptisée, en raison de son orientation vers la culture. Pendant de nombreuses années, elle s'est appelée Van Vliet Cherrytomaten et le nom actuel, CombiVliet, a été choisi au début du projet NoordVliet à Middenmeer. Le nom de famille « Vliet » se retrouve dans l’appellation des différents sites.

Projet unique

« Depuis 1997, nous avons mené une expansion structurée », affirme Roy van Vliet, responsable du site de NoordVliet. « Toutefois, nous avons préféré poursuivre notre croissance sur un seul site. » En 2006, le choix s’est porté en faveur de Middenmeer. « À l'époque, avec plusieurs collègues, nous avons examiné les possibilités de développer Middenmeer en un site moderne et à grande échelle pour l’horticulture sous serre », poursuit son père, Theo van Vliet, PDG de l’entreprise. La première phase de NoordVliet a été achevée en 2011, suivie d'une autre phase chaque année suivante. Avec la phase 5 d'expansion la plus récente, le projet s’étend au total sur 60 ha. « Nous le menons à bien parce que cela nous apporte beaucoup de satisfaction, c'est notre moteur. Passion et enthousiasme sont les mots clés », déclare Theo van Vliet, en ajoutant plusieurs ambitions pour les années à venir : « Nous souhaitons poursuivre sur cette voie, c'est-à-dire étendre le site de NoordVliet à 100 ha. Par ailleurs, nous recherchons également un site à l'étranger. » En tant que président de Harvest House, il a également une vision des ventes et du marketing. « Nous voulons continuer à améliorer l'organisation de vente que nous avons créée avec tous les autres producteurs, car nous souhaitons nous développer ensemble ! Pour l'avenir, il est important que nous nous adaptions, afin de répondre aux besoins de nos clients et des leurs ».

Un processus naturel

« Unique », c'est ainsi que Justin Schoemaker de Priva décrit la mise en œuvre de NoordVliet. « Nous sommes impliqués dans de nombreux projets d'horticulture sous serre à grande échelle dans le monde entier, mais une mise en œuvre étalée sur une période de huit ans n’est pas habituelle. »

Ce qui est particulier pour Roy van Vliet, c'est son implication directe, de l’ébauche à l'exécution du projet. « Le fait que votre idée figure en partie dans les plans puis soit finalement mise en œuvre par étapes apporte évidemment une grande satisfaction. » Theo van Vliet évoque ensuite la collaboration très poussée, à la base du site de Middenmeer : la concertation et le brainstorming entre père et fils. « Nous réfléchissons longuement ensemble aux développements. En 2004, après la construction du nouveau site de Zélande, nous avons commencé à réfléchir, rêver et discuter de la façon dont nous pourrions réaliser un projet de construction optimal. C'est ainsi que NoordVliet est devenu un processus naturel. Roy s'est progressivement habitué au processus de création d'une entreprise d'horticulture sous serre à grande échelle. »

Une des complexités auxquelles le responsable du site a dû faire face était la réalisation en première phase des choses uniquement nécessaires en phase finale. Une mise en œuvre par phases sur une période de plusieurs années exige de pouvoir penser longtemps à l’avance et d'anticiper constamment les dernières innovations et évolutions de l'horticulture sous serre. Par exemple, au départ, il était supposé que l'ensemble du complexe serait chauffé par cogénération. « Cependant, en réalité, nous n'avons plus besoin d'installer de système de cogénération, car toutes les extensions futures seront chauffées par l'énergie géothermique », explique-t-il pour illustrer la façon dont leur vision s'est étendue. « NoordVliet dispose d'un vaste réseau de basse température, condition préalable à l'utilisation de l'énergie géothermique.

Dans un projet par phases, vous devez constamment garder à l'esprit l'image finale », conclut-il. « C'est la principale différence avec les autres projets que nous avons réalisés. » Il accepte que tout ne se déroule pas comme prévu, même s'il doit l’apprendre à ses dépens. « Bien sûr, nous nous inquiétons parfois aussi. En fait, ces pensées surgissent tous les jours, mais cela fait partie du processus dans lequel nous nous sommes engagés. » Dans la pratique, il est certain que les choses se passent régulièrement autrement que prévu, en raison du délai imparti. « Ce ne doit pas être un problème, mais au début, cela m’a parfois semblé difficile. Maintenant, je me suis rendu compte qu'une autre façon de faire quelque chose peut aussi être une excellente solution. »

Outre la charge de travail et les grandes responsabilités, le projet engendre bien sûr aussi de nombreux moments mémorables de plaisir et de détente. Roy van Vliet se souvient d'un pari qu'il avait fait avec son collègue Arjan Flikweert. « Nous venions de construire un bassin de stockage d'eau, qui était encore sec - et Arjan prétendait pouvoir le traverser avec sa voiture. J'ai gagné ce pari, car à mi-chemin, il s'est retrouvé complètement coincé », dit-il avec un grand sourire.

Travail d'équipe

Lorsqu'on lui demande quelle est la particularité essentielle de la construction de NoordVliet, Justin Schoemaker répond : « Sans aucun doute la gestion du projet, qui, outre Roy van Vliet, implique Arjan Flikweert. Dans la pratique, ils ont réussi à respecter toutes les dates de plantation fixées. Ce que je n’avais jamais vu ou vécu auparavant. »

Selon le responsable du site, le mérite revient en partie aux partenaires qui participent au projet. « Ils sont une dizaine et bien que nous portions un regard critique sur les entreprises avec lesquelles nous coopérons, nous avons travaillé avec les mêmes fournisseurs à chaque phase. Cela crée une équipe extrêmement efficace qui fonctionne très bien ensemble. » La structure souhaitée et nécessaire du projet a été créée en travaillant avec une équipe de construction, au sein de laquelle des groupes de projets communs ont été formés. « L'essentiel est que chacun documente ses propres activités dans le dossier de projet commun », explique-t-il.

La formation du personnel technique est une activité supplémentaire importante que Priva a menée à NoordVliet. « L'entreprise horticole peut ainsi assurer elle-même le principal soutien technique », précise Justin Schoemaker.

Une grande fierté

L'achèvement de la phase 5 est un bon moment pour faire le point sur ce qui a été réalisé jusqu'à présent. « Un seul mot suffit pour décrire cette expérience », affirme Roy van Vliet. « C’est avant tout une grande fierté. Si je marche tranquillement dans la serre, le dimanche, je me dis parfois : ‘Oui, nous avons réussi !’ C'est là que l'on éprouve un sentiment de satisfaction, parce que le reste de la semaine, on est trop occupé pour penser à ces choses. »

Theo van Vliet est également fier, surtout de son fils. « Il me ressemble et a les mêmes intérêts. Cela se voyait déjà lorsqu’il était petit et qu’il venait m'aider le dimanche matin sur les différents sites de culture. Pour lui comme pour moi, CombiVliet est à la fois notre travail et notre hobby. »

Lorsque Justin Schoemaker pense à NoordVliet, la première chose qui lui vient à l'esprit est l’« étendue énorme » du site. « Mais je pense aussi à la bonne coopération entre CombiVliet, Priva et les autres partenaires tout au long du projet. » Il évoque aussi le sentiment de fierté. « Parce que chez Priva, nous avons pu apporter une contribution importante au plus grand projet de tomates des Pays-Bas. » Il est convaincu que la collaboration par projet est une forme de professionnalisme indispensable dans l'horticulture sous serre d'aujourd'hui. « Le partage des connaissances et la coopération entre les divers partenaires impliqués ont permis de mener à bien ce projet avec efficacité. En d'autres termes, il s'agit d'innover et de se développer ensemble - et cela porte ses fruits. »

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Tom Koot

Manager Sales Horticulture Europe

Tom Koot