Histoires de clients Bâtiments

Le théâtre se met au vert

Automatisation de bâtiments
Theatre Royal Bath
2020
Theatre Royal Bath
Le Theatre Royal Bath cherchait à rationaliser sa gestion de l’énergie et à réduire ses émissions de carbone en utilisant un système de GTB de Priva mais il a dû faire face aux difficultés de la conservation des bâtiments historiques et à un système archaïque complexe.

Le Theatre Royal Bath, niché au cœur du site patrimonial mondial de Bath depuis 1805, jouit d’une histoire riche. Détruit par un incendie au milieu du dix-neuvième siècle, il a dû être entièrement reconstruit. Durant la Seconde Guerre mondiale, il a survécu aux bombardements intensifs de Bath pendant le Blitz. Le Theatre Royal a adopté de nombreuses apparences différentes, mais aujourd’hui, pour la première fois, le but est de réduire son empreinte carbone de 30 %.

Trouver l’équilibre entre conservation historique et réduction du carbone

Un projet de modernisation de 2,35 millions £ du bâtiment principal du Theatre Royal s’est achevé l’année dernière, avec une seule priorité : trouver des solutions pour rendre le théâtre plus économe en énergie. Cependant, en tant que bâtiment historique classé Grade II*, le théâtre est soumis à des restrictions de construction particulièrement strictes. Trouver l’équilibre entre conservation historique et réduction du carbone impliquait de choisir des équipements synonymes d’économies d’énergie, à la fois discrets sur le plan esthétique et respectueux de la structure fragile du bâtiment.

Des théâtres « satellites »

Le théâtre a dû relever un autre défi de taille : son système de gestion de l’énergie chaotique. Au cours des vingt dernières années, deux théâtres « satellites » ont ouvert leurs portes sous l’égide du Theatre Royal. L’Ustinov Studio, un petit théâtre de 120 places, et l’Egg, un théâtre pour enfants, sont situés dans des annexes du Theatre Royal. Les systèmes de chauffage et de ventilation du bâtiment principal, de l’Ustinov et de l’Egg étaient auparavant contrôlés individuellement et localement, à l’aide de différents panneaux de commandes, rendant difficile toute modification en temps réel de la régulation du chauffage et de la ventilation.

Réutilisation des systèmes et du câblage existants

E3 Consulting Engineers, le consultant basé à Bath qui a supervisé les éléments de conception des services dans le cadre du projet de modernisation, a accordé la priorité à la mise à niveau du système de chauffage et de ventilation du Theatre Royal afin de pouvoir surveiller plus efficacement les opérations et créer un groupe de contrôle centralisé. Un système de gestion technique de bâtiment (GTB) Priva a été retenu en raison de sa simplicité d’utilisation et de mise en service. Le système Priva offre une compatibilité rétroactive et une intégration avec les systèmes d’autres fabricants. Dans le cas des bâtiments historiques, le système ne nécessitant pas de câblage blindé, il peut utiliser le câblage de GTB existant, protégeant ainsi la structure du bâtiment et réduisant considérablement les dépenses.

Technologie de fréquence radio

En juillet-août 2010, Alpha Control Services, une entreprise Partenaire Priva, a procédé à l’installation, selon un planning serré, le projet devant être achevé durant la période de fermeture de deux mois du théâtre. Alpha a installé trois régulateurs compatibles avec Internet de la gamme Prix Compri HX, ainsi que huit capteurs RF (radio fréquence) en divers endroits de l’auditorium principal du théâtre. Grâce à la technologie de fréquence radio, les murs et le plafond ont pu être épargnés, un autre élément important sur le plan de la conservation.

Extension du système de GTB : une étape incontournable

« Nous avions déjà fait l’expérience de la technologie Priva dans le Theatre Royal », commente Jon Bush, Directeur d’Alpha Control Services. « Nous avons installé un système Priva autonome pour contrôler le système de chauffage et de ventilation modernisé dans l’Ustinov Studio il y a trois ans. De par sa fiabilité et sa simplicité d’utilisation, nous avons étendu le système de GTB Priva lors de la rénovation du bâtiment principal, dans le but de couvrir l’ensemble du théâtre. Une étape incontournable. »

Commande centrale

Grâce à cette installation, le Theatre Royal peut aujourd’hui rationaliser la gestion des services de ses bâtiments. Pour la première fois, le contrôle du chauffage et de la ventilation dans l’ensemble du bâtiment, comprenant le théâtre principal, l’Ustinov et l’Egg, est intégré dans un seul système de gestion, doté d’une commande centrale par ordinateur. Au lieu d’aller et venir entre les locaux techniques de chaque annexe, les gestionnaires du théâtre peuvent désormais surveiller et contrôler instantanément le chauffage et la ventilation dans les trois théâtres. Le Theatre Royal est équipé de deux ordinateurs connectés au système : l’un est utilisé par le responsable technique du théâtre, l’autre par son responsable de la maintenance.

Logiciel intuitif

« La technologie Priva nous permet de consulter des informations sur les performances de chacun des trois systèmes ainsi que d’autres données sur la température de l’air externe et les conditions environnementales pour le public du théâtre », ajoute Joe Wright, Responsable technique du Theatre Royal. « Du point de vue d’un profane, le logiciel est très intuitif : le chauffage et la ventilation peuvent aisément être ajustés via l’interface sur ordinateur. »

Une meilleure expérience du théâtre

Grâce au nouveau système de GTB, le Theatre Royal est en mesure d’offrir une meilleure expérience du théâtre à son public. « Nous apprécions le retour du public sur la température de l’air et la ventilation dans le théâtre », explique M. Wright, « et nous pouvons comparer ce retour aux données de température fournies par le système Priva. Lorsqu’un grand nombre de personnes sont réunies dans un espace clos, la température a naturellement tendance à augmenter dans l’auditorium, mais les régulateurs Priva permettent d’ajuster les performances de ventilation, de manière à garantir le confort du public jusqu’au tombé de rideau. »

Émissions de CO2

Et qu’en est-il de la promesse du Theatre Royal de réduire ses émissions de dioxyde de carbone ? Bonne nouvelle : le système Priva permettra au théâtre de suivre sa consommation d’énergie avec une plus grande précision et ainsi d’identifier les sources de gaspillage d’énergie qui font augmenter son empreinte carbone.

« La technologie Priva a révélé que les vieux ventilateurs d’alimentation et d’extraction de l’auditorium principal constituaient un point faible dans le système global de chauffage et de ventilation », commente M. Wright. « En remplaçant ces ventilateurs, nous avons pu améliorer encore davantage le rendement du théâtre. »

La tentative réussie du Theatre Royal de réduire son impact environnemental prouve bien que les bâtiments historiques ne sont pas voués à rester des gouffres énergétiques. En réalité, grâce aux innovations de la technologie de contrôle de bâtiment, il est aujourd’hui possible d’allier conservation historique et réduction du carbone.

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Pierre Paul Lagache

Branch Office Manager Building Automation

Pierre Paul Lagache