Histoires de clients Horticulture

Pleine activité de Florensis dans la serre multifonctionnelle à Dinteloord

Horticulture
Automatisation des serres
Priva Sensors for horticulture
Florensis Dinteloord
2020
Florensis Dinteloord
La première partie du complexe de serres high-tech de l'entreprise familiale innovante Florensis, à Dinteloord, est totalement opérationnelle.

« Que faudrait-il faire pour optimiser le processus de production ? ». Cette question a été le point de départ des discussions concernant le projet de construction d'une nouvelle serre pour Florensis à Dinteloord. Aujourd'hui, 18 mois plus tard, la première partie du complexe de serres high-tech de la zone de culture sous serre de Nieuw-Prinsenland est totalement opérationnelle. L'entreprise familiale innovante - fondée à Hendrik-Ido-Ambacht - a étroitement associé ses employés au processus de conception, ce qui s’est traduit par un site de production de jeunes plants minutieusement planifié et « intelligent ». La première phase - un complexe de 6 hectares comprenant une serre cabrio, une serre de type Venlo, des robots de repiquage, un espace d'eau et d'énergie efficace et durable et des capteurs RPA (rayonnement photosynthétiquement actif) - offre un spectacle impressionnant !

Florensis Dinteloord

Au début du projet, Florensis a laissé du temps à ses employés afin qu’ils aident l'entreprise à découvrir les toutes dernières techniques et innovations. « Nous sommes tous des producteurs expérimentés et des spécialistes de la culture et nous savions exactement ce que nous voulions », affirme Jan Arends, Responsable de la production nationale chez Florensis. « Le temps consacré aux recherches préliminaires a porté ses fruits car les phases de conception et de mise en œuvre du projet se sont parfaitement déroulées, avec très peu de contretemps. » « C'est typique de Florensis » explique Chris Reeskamp, Responsable de compte chez Priva : « Aussi bien pour Priva que pour notre partenaire Stolze, le caractère familial de l’entreprise est apparu très clairement au cours du projet. Fiers de l'entreprise, les employés veulent vraiment lui assurer un bon avenir ; par conséquent, nous avons pris ensemble des décisions mûrement réfléchies. »

Des choix stratégiques judicieux

Lors de la phase de conception du complexe de serres à Dinteloord, les membres de l'équipe de projet ont été vivement encouragés à « voir grand » et à suggérer des idées créatives. Dans ce contexte, une question importante a été posée aux employés au début du projet : « Que vous faudrait-il pour optimiser le processus de production ? ». L'équipe de Florensis a pu donner libre cours à son imagination, ce qui a résulté en des choix stratégiques intelligents dans la phase de conception, en termes d’innovations et de techniques. Par exemple, avec l'aide de Hein Jasperse, consultant de Priva, les employés ont examiné les possibilités d'amélioration du contrôle de l'écran en fonction de la mesure RPA et de la somme RPA. L'équipe a également inclus des possibilités multifonctionnelles pour adapter la serre à tout type de culture.

Une lumière optimale grâce au contrôle RPA

Lors de la planification du nouveau complexe de serres, un objectif important pour Florensis était de pouvoir contrôler précisément la quantité de lumière. Florensis utilise des capteurs RPA pour mesurer l'intensité et la somme de rayonnement dans la serre, afin de contrôler la croissance et la qualité de la culture. L'ordinateur de processus Priva Connext et les écrans permettent à Florensis de maintenir une luminosité constante dans la serre. Hein Jasperse commente : « Grâce à la collaboration étroite et à la combinaison des connaissances spécialisées et de l'expérience des deux parties, nous avons pu optimiser rapidement le contrôle. Il est également important de déterminer des stratégies claires, basées sur des informations pertinentes, et je peux vous aider dans ce domaine. »

Une serre multifonctionnelle pour tout type de culture

Les possibilités techniques offertes par le complexe de serres de Dinteloord sont tellement étendues qu’elles pourraient convenir à tout type de culture, des tomates aux fleurs. Tel est le cas : « En novembre et décembre, nous n'utilisons pas nous-mêmes la serre, alors que ce sont des mois de pointe pour les producteurs de tomates. Nous permettons alors à ces entreprises d'utiliser notre espace. Nous en avons tenu compte lors de la phase de conception ; c'est pourquoi nos serres sont équipées du matériel nécessaire à la production de tomates », poursuit Jan Arends. « C'est une situation gagnant-gagnant qui fonctionne aussi dans l'autre sens ; nous pouvons utiliser leur espace pendant nos mois de pointe, en mars et avril. »

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Tom Koot

Manager Sales Horticulture Europe

Tom Koot