Blog Bâtiments

Efficacité énergétique dans les bâtiments existants (partie 1) : se préparer aux nouvelles réglementations

Automatisation de bâtiments
Énergie
Net Zéro
23 février 2022
Immeuble de bureaux
Alors que de nouvelles normes énergétiques minimales pour les bâtiments existants devraient entrer en vigueur dans toute l'UE en 2027, il est plus urgent que jamais d'améliorer la consommation d'énergie.

Ces dernières années, plusieurs échéances ont été imposées concernant l'introduction de nouvelles mesures de décarbonisation. Mais comme la plus importante d'entre elles, l'objectif "zéro émission" d'ici à 2050, ne sera pas atteint avant plusieurs décennies, il est difficile d'écarter l'idée que certaines de ces échéances sont trop éloignées pour susciter un changement rapide.

L'annonce récente par l'UE d'un délai de cinq ans pour les nouvelles mesures concernant les bâtiments existants est donc la bienvenue. Selon les propositions détaillées en décembre, les bâtiments existants dans les pays de l'UE seront légalement tenus de respecter des normes énergétiques minimales pour la première fois d'ici 2027, afin de pouvoir être vendus ou loués.

À ce moment-là, les bâtiments devront répondre aux exigences de la catégorie E de la classification de l'efficacité énergétique de l'UE, qui va de A à G. Pour mettre les choses en perspective, une maison dans la catégorie la moins efficace, G, devrait consommer environ 10 fois plus d'énergie qu'un bâtiment "presque zéro" ou "à émissions nulles". À l'heure actuelle, on estime que les 15 % de bâtiments les moins performants en Europe mériteraient un classement G (1).

S'il est normal que les bâtiments les plus inefficaces fassent l'objet d'une attention prioritaire, la réglementation a des répercussions sur la plupart des bâtiments actuels de l'UE. La Commission européenne l'admet volontiers, puisqu'en 2020, elle a affirmé qu'environ 75 % des bâtiments existants de l'UE sont inefficaces sur le plan énergétique, c'est-à-dire qu'une "grande partie de l'énergie utilisée est gaspillée" (2).

En outre, alors que le changement initial prévoit un passage à la catégorie E, le projet de directive stipule que les bâtiments existants devront satisfaire aux exigences de la catégorie C d'ici janvier 2033. Le projet de loi est maintenant soumis à consultation avant ce qui sera vraisemblablement des étapes de révision et de vote plus tard en 2022.

Certains députés européens et ONG vertes ont exprimé l'opinion que les nouvelles mesures ne vont pas assez loin (3). Mais même si elles sont mises en œuvre dans leur forme actuelle, elles ouvrent certainement la voie à un nouvel "appel à l'action" majeur pour améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments existants. C'est également une bonne chose, car cela signifie que l'argument environnemental peut être renforcé par un argument financier urgent.

Par exemple, il est probable que les propriétaires commerciaux voudront adopter une approche très proactive s'ils veulent protéger la valeur de leurs biens. Pour ceux qui louent des espaces de bureaux, la pandémie et la tendance au "travail à domicile" ont déjà eu un impact significatif sur la demande. Il ne fait aucun doute que les futurs locataires rechercheront des espaces très efficaces en termes de coûts et d'énergie. Le développement des affaires sera beaucoup plus facile si vous savez que vos locaux seront conformes aux réglementations énergétiques pour les décennies à venir. Ainsi, un propriétaire qui tarde à agir pour améliorer l'efficacité énergétique risque d'être confronté à un avenir bien sombre.

Heureusement, l'essor des solutions d'efficacité énergétique pouvant être appliquées aux bâtiments existants signifie que la réalisation d'améliorations massives est beaucoup plus facile qu'il y a seulement cinq ans. Dans la deuxième partie de ce blog, nous examinerons certaines de ces technologies et découvrirons comment elles peuvent aider les propriétaires de bâtiments, où qu'ils soient, à répondre aux nouvelles exigences énergétiques.

Sources :
(1) https://www.eceee.org/all-news/news/news-2021/eus-new-buildings-law-aims-to-renovate-15-least-efficient-homes/
(2) https://ec.europa.eu/info/news/focus-energy-efficiency-buildings-2020-feb-17_en
(3) https://www.theguardian.com/environment/2021/dec/14/eu-urged-to-rachet-up-green-energy-standards-for-buildings

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Pierre Paul Lagache

Branch Office Manager Building Automation

Pierre Paul Lagache