Blog Bâtiments

Checklist : 7 étapes vers la certification BREEAM

Énergie
Net Zéro
28 octobre 2019
Office Building Istock 479842074 Crop

Avec un label BREEAM, vous donnez un signal fort au monde extérieur. Votre bâtiment est un exemple de durabilité et de confort. Un lieu économe en énergie où les gens aiment travailler. Pour obtenir ce label, suivez les étapes de notre checklist.

1. Sélectionnez la bonne norme

Il est important de choisir la norme BREEAM adaptée à votre projet : ‘Nouvelle construction et Rénovation’ ou en cours d’utilisation (‘In-Use’). Si vous disposez déjà d’un immeuble de bureaux, la norme ‘In-Use’ (norme la plus largement utilisée en Europe) vous aidera à améliorer vos performances en matière de développement durable. La norme ‘Nouvelle construction et Rénovation’ s’adresse aux nouveaux projets de construction et aux rénovations à grande échelle de bâtiments existants.

2. Effectuez une analyse rapide

En faisant une rapide analyse en ligne, vous pouvez déjà vous faire une première idée de la durabilité de votre bureau et des points d’amélioration correspondants. Aux Pays-Bas, le Dutch Green Building Council propose gratuitement l’accès en ligne au Quick Scan. Pour les bureaux situés en Belgique, le Pre-Assessment Tool proposé sur le site international BREEAM In-Use peut vous être utile (pour cela, enregistrez d'abord votre organisation et le principal contact).

3. Faites appel à un expert

L’idéal pour votre projet est de travailler avec un conseiller BREEAM ou BREEAM AP (BREEAM Accredited Professional). Il vous aide à exploiter efficacement toutes les possibilités et à tirer le meilleur parti de vos investissements. Votre conseiller BREEAM vous accompagne également dans la préparation de votre dossier de certification et il examine avec vous l’aspect financier : primes, subventions, retour sur investissement.

4. Suivez une formation

Même si vous pouvez tout mettre entre les mains de votre expert BREEAM, il est intéressant pour vous de bien comprendre ce que BREEAM implique et ce qu’il va apporter à votre bâtiment. Priva s’engage à obtenir davantage de crédits BREEAM pour votre bureau.

5. Visez les étoiles !

Quel classement BREEAM souhaitez-vous atteindre ? Définissez vos ambitions avec votre conseiller. Dressez un inventaire de la situation actuelle (en incluant les résultats souhaités) comme point de départ. Si votre bureau a déjà 2 étoiles BREEAM (Good), vous pouvez viser la 3e étoile (Very Good). Votre bâtiment est déjà doté de 4 étoiles (Excellent) ? Optez pour un classement 5 étoiles (Outstanding). Élaborez votre plan technique sur cette base.

6. Engagez des fournisseurs qui ont les connaissances BREEAM

Lorsque vous avez une vision claire de ce que vous souhaitez adapter, recherchez des fournisseurs et des prestataires de services pour la mise en œuvre. Privilégiez les professionnels qui sont familiarisés avec BREEAM afin de garantir que vos nouvelles installations énergétiques et d’immotique répondent parfaitement à vos ambitions. Vous savez que vous avez trouvé un partenaire qui réfléchit avec vous à long terme…et qui a un œil sur le coût total de possession.

7. Soumettez votre dossier BREEAM à un Vérificateur

Avec votre conseiller BREEAM, rassemblez tous les documents nécessaires pour votre dossier de certification. Un bon conseil de notre expert BREEAM : “Un dossier pour la norme BREEAM ‘In-Use’ intègre trois niveaux : la construction, la gestion et l’utilisation du bâtiment. Pour chacun de ces niveaux, des questions similaires se répètent, chaque fois sous un angle différent. Pensez à consulter ces questions en même temps afin d’éviter de devoir vous plonger dans les données plusieurs fois pour formuler votre réponse.”

Votre dossier est prêt ? Faites-le alors évaluer par un Vérificateur agréé. Bonne chance !