Histoires de clients Horticulture

Ulrich Osterloh d’Erdbeerhof Osterloh sur la gestion du climat

Horticulture
Priva Connext
Erdbeerhof Osterloh
2020
Osterloh Tgf4 Klein
Sa passion est claire : il veut être le meilleur producteur de fraises d'Allemagne, ou mieux encore, de toute l'Europe. Ulrich Osterloh n'est pas seulement un expert dans son domaine ; les fraises représentent toute sa vie et sa passion. Son entreprise, Erdbeerhof Osterloh, produit des fraises sur plus de 250 ha de terres. Le grand nombre de nouveaux polytunnels est impressionnant, signe de la transition vers les cultures sous abri et exemple du caractère innovant de l'entrepreneur de Visbek, Allemagne. Ulrich Osterloh voyage dans le monde entier pour approfondir ses connaissances et rechercher de nouvelles possibilités techniques de culture ; en effet, vu la taille de son exploitation, chaque avancée en matière d’automatisation représente un bénéfice considérable.

« La main verte »

La remarquable transition de la culture des fraises en plein air à la culture en polytunnel a entraîné une augmentation des possibilités de contrôle du climat pour Erdbeerhof Osterloh. « Aujourd’hui, un ordinateur climatique est indispensable », affirme-t-il. « Mais », ajoute-t-il immédiatement, « il faut encore avoir la main verte ». Il ne peut pas passer une journée sans son ordinateur de processus, le Priva Connext, mais là aussi, ses connaissances et son expérience sont essentielles. Cette intuition et cette compétence pratique lui viennent des Pays-Bas. Le célèbre producteur de fraises néerlandais, Jan Robben, passe plusieurs mois dans l'exploitation allemande pendant la saison.

Ces connaissances externes sont notamment mises à profit dans la lutte contre les maladies et parasites. En matière d'utilisation de produits phytosanitaires dans les polytunnels, la philosophie d'Ulrich Osterloh est la suivante : le moins possible et le plus tôt possible. « Bien sûr, nous utilisons des bourdons et travaillons de plus en plus avec des pesticides naturels. » La culture en plein air présente de nombreux autres défis, notamment les maladies du sol. Pour l'instant, elles sont contrôlées par la rotation des cultures, avec des plantes telles que les soucis africains (Tagetes), mais le producteur envisage la fumigation du sol à grande échelle. « J'ai observé de bons résultats avec cette méthode. Nous étudions actuellement comment l’organiser au mieux. C’est un moyen plus économique que la rotation des cultures. »

Nous automatisons tout ce qui peut l’être
Osterlohtgf4104 Small

Propriétaire Erdbeerhof Osterloh

Ulrich Osterloh

Sécurité d'exploitation

Augmenter la sécurité d’exploitation est le leitmotiv de la vision d'Ulrich Osterloh : la culture sous tunnel, son propre matériel de plantation et une automatisation plus poussée pour la continuité et la qualité, mais aussi pour étendre la saison de commercialisation. « Notre objectif est de proposer des fraises dans les magasins plus tôt et plus longtemps. Bien sûr, cela doit être soigneusement étudié et réalisé, en concertation avec nos partenaires commerciaux. Le contrôle du climat offre de nombreuses opportunités. Mais si nous introduisons trop de fraises sur le marché au début de la saison, à la période où le sud de l'Allemagne est également en pleine production, cela aura un effet négatif sur les prix. »

Innover en permanence, être toujours à l’affût de nouvelles idées, mais franchir chaque étape de façon réfléchie ; voilà en quelques mots la philosophie d'entreprise d'Ulrich Osterloh. « Avec un partenaire comme Priva, nous pouvons prendre des mesures importantes en matière de contrôle du climat, de dosage de l'eau, de fertilisation et d'irrigation. Nous automatisons tout ce qui peut l’être, mais en respectant toujours notre concept fondamental : ne jamais faire de concessions en termes de qualité ou de continuité. »

Osterlohtgf43 Small

Erdbeerhof Osterloh

Avec une surface de culture de plus de 250 ha, Erdbeerhof Osterloh compte parmi les plus grands producteurs de fraises d'Europe. La qualité et la fiabilité sont les principes clés qui régissent l’exploitation d'Ulrich Osterloh ; c’est pourquoi il passe des cultures en plein air à une production de haute qualité sous tunnels. Bien qu'il soit dans le secteur des fraises depuis près de 35 ans, le producteur décrit cette transition comme un projet passionnant et stimulant pour son entreprise, située à Visbek, en Allemagne (entre Osnabrück et Brême). « Avec ce changement, nous franchissons une étape supplémentaire vers l'avenir et cela constituera une base sur laquelle mes enfants, Alicia et Alexander, pourront se développer ».

Osterloh choisit Priva

Erdbeerhof Osterloh se trouve en pleine transition des cultures en plein air aux cultures couvertes sous serres, mais surtout sous des tunnels modernes. Pour contribuer à la réalisation de ce processus, Ulrich Osterloh, l'entrepreneur innovant et motivé aux rênes de l'entreprise, a fait appel à Jan Robben, le célèbre producteur néerlandais de fraises, ainsi qu'à Priva. Afin d'automatiser le dosage de l'eau et la fertilisation, Priva a fourni un ordinateur de processus Connext au producteur.

« The Grower Files »

Fin 2015, Priva a lancé une rubrique vidéo sous le titre intriguant de « The Grower Files », dans laquelle de célèbres producteurs néerlandais et internationaux exposent leur avis sur des thèmes actuels de l'horticulture (sous serre). Dans ces messages vidéo « par des producteurs pour des producteurs », les entrepreneurs donnent également un aperçu intéressant de leur philosophie d'entreprise. Après le producteur de tomates Frank van Kleef, le producteur de gerberas Marius Mans et le spécialiste des plantes en pot Frans Bunnik, le prochain épisode sera consacré au géant allemand de la fraise, Ulrich Osterloh.

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Tom Koot

Manager Sales Horticulture Europe

Tom Koot