Le point sur le cloud : en quoi les propriétaires et gestionnaires d’immeubles bénéficient-ils d’une migration vers le cloud ?

Dans la première partie de ce blog sur le cloud, Martijn Oprel, Portfolio Manager au sein de Priva, examine dans quelle mesure la gestion d’immeubles peut se révéler plus simple et plus réactive par l’utilisation des services les plus récents – un soulagement pour les utilisateurs !

lundi 28 septembre 2020

Voilà bientôt 25 ans que l’expression « cloud computing » (ou informatique en nuage) a été utilisée publiquement pour la première fois. Autrefois largement limité à des applications spécifiques, le concept de gestion des activités et des données par des centres distants est désormais établi dans le monde entier.

Cependant, malgré sa croissance récente, le cloud continue de susciter quelques inquiétudes. Par exemple, dans le monde des affaires, la nature potentiellement longue du transfert des opérations vers le cloud peut être source de préoccupations. Les clients peuvent en outre s’inquiéter de la gestion à long terme ainsi que de la sécurité des données sensibles sur le cloud.

Or, le fait est que ces inquiétudes sont sans fondement en 2020. Les services hébergés sur le cloud ont atteint leur maturité et la vaste majorité de leurs fournisseurs offrent désormais une assistance irréprochable. Les mises à jour permanentes et les tests de stress réguliers ont également permis d’atteindre des niveaux de sécurité remarquables pour les services cloud, ce que nous verrons plus en détail dans le second blog.

Le meilleur conseil à donner aux sceptiques est peut-être de parler aux entreprises qui ont fait le pas. Il est fort probable que leurs réponses mettent en exergue la flexibilité et l’optimisation des ressources que le cloud a apportées à leurs équipes.

Pilotage à tout moment, en tout lieu et depuis n’importe quelle interface

Pour les propriétaires et gestionnaires d’immeubles, les avantages d’une migration vers le cloud se répartissent en trois groupes principaux : l’optimisation des ressources, la facilité de gestion et l’accès aux mises à niveau et à la maintenance. Autrement dit, les sociétés qui transfèrent une partie ou la totalité de leurs activités informatiques vers le cloud peuvent réduire considérablement les coûts engendrés par la mise en place de leurs propres systèmes de stockage et de traitement, sans parler de la taille souvent impressionnante des baies qu’ils occupent !

Quant à la facilité de gestion, ce point est particulièrement important pour les gestionnaires d’installations. Par exemple, ils peuvent utiliser des outils hébergés sur le cloud pour suivre et stocker des données relatives aux systèmes clés du bâtiment, tels que le chauffage, l’éclairage et la qualité de l’air. La possibilité d’accéder à ces données à distance signifie que les gestionnaires d’installations peuvent ajuster les paramètres et améliorer le confort des occupants à tout moment, en tout lieu et depuis n’importe quelle interface.

La migration vers le cloud donne en outre aux gestionnaires d’installations la possibilité d’accéder à un système de traitement plus puissant que ceux sur site, comme cela s’avère souvent le cas. Ils peuvent ainsi analyser simultanément davantage de paramètres et de champs de données, et donc se forger une image plus complète de la performance d’un bâtiment. Une telle approche permet notamment d’identifier les gaspillages d’énergie et ainsi de réaliser des économies supplémentaires.

Enfin, les mises à niveau et la maintenance des services cloud sont plus faciles. Travaillez avec un partenaire établi et il prendra le contrôle des mises à niveau et de la maintenance, vous assurant de pouvoir profiter de fonctionnalités supplémentaires dès qu’elles sont disponibles. Les principaux fournisseurs de technologie cloud cherchent continuellement à rationaliser les flux de travail et à améliorer l’efficacité – c’est juste l’une des raisons qui nous incitent chez Priva à utiliser Azure, la plateforme cloud renommée de Microsoft, comme base pour tous nos services hébergés sur le cloud.

Le fait que le secteur des services cloud soit désormais de plus en plus compétitif, avec des acteurs mondiaux et des spécialistes de petite taille qui se joignent à la mêlée, est également un point positif. Pour les clients, cela signifie que le prix d’accès aux services hébergés sur le cloud va continuer de baisser, tandis que davantage de fonctionnalités seront proposées à mesure que les fournisseurs cherchent à se différencier.

Nous examinerons plus en détail l’avenir des services cloud et les innovations en matière de sécurité dans la seconde partie de ce blog.

---

Article fourni et écrit par Content Coms

Avons-nous piqué votre intérêt?

Pour savoir comment les services digitales de Priva veillent à la sécurité des données

téléchargez la brochure via le lien

Voulez-vous rester informé ?

Alors inscrivez-vous à notre newsletter et restez au courant des dernières nouvelles sur l'automatisation des bâtiments.

S'inscrire