Priva Campus in the middle

Nous sommes parés pour l'avenir

Après 60 ans d'activité dans le secteur horticole dans le rôle de fabricant, nous sommes prêts à prendre une nouvelle direction. Depuis 2015, nous nous sommes progressivement préparés à un avenir dans lequel nous sommes désormais prêts à nous engager, en fournissant des services en plus de nos solutions matérielles. Meiny Prins, notre CEO : "La période de 2015 à 2020 a été une phase importante dans laquelle Priva a pu s'adapter à notre vision de l'avenir. Désormais, nous sommes prêts à nous y engager."

Ordinateur climatique

Quand vous pensez à Priva, vous pensez probablement à un ordinateur climatique. Et même si ce concept constitue la colonne vertébrale de notre entreprise, nous sommes aussi convaincus qu’il n'en constitue pas le cœur. Meiny : "Quand on parle d'un ordinateur climatique, on parle en fait de la recherche du climat parfait. Il en va de même pour une installation de gestion de l'eau : vous ne vendez pas une machine, vous aidez les producteurs à purifier l'eau." Et ce n'est pas tout. "Au final, cela concerne surtout le service rendu pour améliorer les cultures en fournissant des renseignements sur ce qui se passe au cœur de celles-ci. Le producteur veut des réponses à ses questions : comment est le climat ? dois-je purifier l'eau ? Mesurer ces informations est une chose, mais les transformer en connaissances utiles pour le producteur est un aspect beaucoup plus important", poursuit-elle. "Avec notre nouvelle orientation, nous avons voulu répondre plus clairement à ces questions, au lieu de simplement fournir les outils pour y parvenir."

C'est parce que finalement, il y a beaucoup plus de questions à résoudre et plus d'actions à entreprendre. "A l'appui de ces questions et de ces informations, nous avons également voulu donner aux producteurs des outils permettant d’utiliser les informations pour améliorer le climat, améliorer la qualité et l'usage de l'eau et améliorer l'efficacité énergétique."

Numériser les connaissances

Pour ce faire, nous avons commencé par numériser les connaissances et à présent, nous diffusons les résultats de ce parcours au travers de plusieurs services pour aider les producteurs à obtenir de meilleurs résultats sur la base des données issues de leurs propres serres. "Un producteur doit trouver un équilibre entre les technologies à sa disposition et les connaissances qu'il possède sur les cultures – c’est un travail très particulier assurément, un travail dont la disponibilité est devenue rare dans le monde entier."

Priva Growth Lab

Cela vous paraît peut-être idyllique et surréaliste ? Nous avons pensé la même chose. Lors du lancement de nouvelles technologies, il peut être difficile de se faire une bonne idée de ce qu'elles apporteront à votre entreprise. Pour donner aux clients une meilleure idée de la valeur de leurs technologies, nous avons créé le Growth Lab. "Le Growth Lab de Priva nous permet de visualiser les expériences tirées de l'utilisation de notre technologie," dit Meiny. "Il nous permet de montrer ce que ces nouveaux développements apportent à nos clients et à leurs plantations. Expérimenter est une partie importante de la démarche ; nous voulons mettre plus en avant tous les avantages. Nous utilisons ces expériences pour montrer la véritable valeur des techniques et des technologies que nous proposons."

Notre campus Priva abrite deux Growth Labs différents qui présentent nos technologies de telle façon que les gens puissent les expérimenter ; l'un est dédié aux bâtiments et l'autre à l'horticulture (serres et élevage d'intérieur) – les divisions dans lesquelles nous prospérons.

Phil – Priva Horticulture Innovation Labs

Comme vous pouvez le voir avec notre Growth Lab, il est très important pour nous de savoir que nos services sont précieux pour le client. Pour en être sûrs, nous investissons aussi dans des laboratoires d'innovation, à commencer par Phil, l'abréviation de Priva Horticulture Innovation Labs. Ces laboratoires permettent de développer rapidement de nouvelles idées et nous pouvons les accompagner de nouveaux services. Nous pouvons tester les eaux et avoir une meilleure idée des aspects essentiels aux yeux du client. Actuellement, nous nous penchons en priorité sur les cultures autonomes et les économies d'énergie, ainsi que sur les moyens d’en faire profiter nos clients de façon tangible. "Si vous voulez fournir un service, vous devez aussi vous demander quel type de valeur vous allez créer pour vos clients," dit Meiny. "Vous pouvez mettre en place n'importe quoi sur le Cloud et le qualifier de service, mais si cela n'apporte aucune valeur, cela ne vaudra pas la peine de gaspiller de la bande passante."

Vous voulez en savoir plus sur Phil? Visiter www.meetphil.com

Phil office_Priva Campus
Priva Campus in the middle

Intégration de l'horticulture dans les zones urbaines

Les nouvelles activités rejoignent nos ambitions et la vision de Meiny : favoriser une meilleure intégration de l'agriculture dans les zones urbaines. Au cours de la dernière décennie, Meiny a soutenu activement son concept de Deltas Urbains Durables et n’a pas ménagé ses peines pour démontrer comment l'impact du changement climatique sur notre production alimentaire est devenu un tel problème que des milliards de gens seront affamés d’ici 2050 si nous maintenons en place le système existant.

Même si ce discours est largement adapté et si le secteur horticole néerlandais dans son ensemble a commencé à se considérer de plus en plus comme une partie de la solution au problème alimentaire mondial, Meiny répète qu’il faut encore diffuser le message.

"La ceinture verte que l’on repousse sans cesse vers l'extérieur doit au contraire être intégrée dans la planification des grandes zones urbaines," dit-elle. "Nous avons besoin d'une agriculture urbaine à une échelle sérieuse pour lutter contre ce problème. Pékin compte aujourd'hui 12 millions d'habitants, la ceinture verte entourant la ville ne fournit qu'environ 10% de son alimentation et le reste est importé d'autres régions. C'est tout sauf une solution durable. C'est pourquoi nous appelons les grandes villes à passer à l'action. Elles doivent assumer leurs responsabilités et commencer par repenser les moyens à mobiliser pour alimenter leur population."

Nous voulons aider à faire la soudure avec l'économie

Et ce ne sont pas que des mots. Ce message a aussi joué un rôle important dans le développement de nouveaux produits. Meiny est convaincue que tout le système alimentaire doit être examiné et modifié en conséquence pour avoir un réel impact. "L'actuelle monoculture de production alimentaire est un gros fardeau sur l'environnement," dit-elle. "30% des émissions de CO2 proviennent de la production alimentaire. Nous voulons lutter contre cela en reliant tous les éléments, par exemple en utilisant les eaux usées d'une ville au profit de la production alimentaire ou en amenant un producteur de tomates à fournir de l'énergie à toute un quartier résidentiel. Nous ne pouvons pas résoudre ce problème tout seuls. Nous ne sommes pas un acteur fournisseur de solutions clé en mains, et nous ne voulons pas le devenir. Nous voulons former le lien entre les utilisateurs, nous voulons aider à faire la soudure avec l'économie."

C'est là qu'interviennent les nouveaux services. "Les producteurs néerlandais ont pris conscience de l'importance qu’il y a de savoir comment atteindre une efficacité optimale dans leurs cultures. Le caractère mondial du secteur nous a poussés à mettre également ces connaissances à la disposition de producteurs dans d’autres contextes – que ce soit pour l'immobilier en Chine ou la vente au détail en Russie. Avec nos services, nous voulons mettre l'optimisation à leur disposition et avec nos Growth Labs, nous voulons leur montrer ce que nous pouvons faire."

Climate as a service

Les nouveaux services sont proposés sous forme d'abonnements. Notre responsabilité vis-à-vis de la valeur de notre produit ne s'arrête pas à la mise en place d’un service sur le Cloud. "Mettre un logiciel sur le Cloud n’a rien de difficile," dit Meiny. "Ce qui importe le plus, c'est de prendre en compte les réactions des clients et d'améliorer la valeur du service à travers leurs commentaires. Une configuration sur le Cloud permet des mises à jour simplifiées du côté du client, de rendre des sources d'information aisément accessibles et d’obtenir des réactions immédiates. Cela nous donne aussi l'occasion de fournir une assistance directe aux clients rencontrant des problèmes plus spécifiques. Cela apporte beaucoup de valeur au service."

This website uses cookies to ensure you get the best experience. If you continue, you accept to receive all cookies from this website. More information.