Blog Bâtiments

Mégatendances influençant les communautés du futur

Nouvelles
Automatisation de bâtiments
27 août 2020
Femme regardant des illustrations projetées

Avec l'impact croissant du changement climatique et la prise de conscience de l'effet des environnements de travail sur la santé et la productivité, le rôle du bâtiment fait dorénavant l’objet de toutes les attentions. Comme l'observent les universitaires de Harvard Joseph G. Allen et John D. Macomber dans leur excellent nouveau livre (1), Healthy Buildings: How Indoor Spaces Drive Performance and Productivity, « le monde change autour de nous, et les bâtiments sont à l'épicentre de ce changement. » À tel point que les décisions que nous prenons aujourd'hui concernant nos bâtiments détermineront notre santé collective pour les générations à venir. »

Une meilleure conception des bâtiments et une plus grande automatisation peuvent améliorer la santé du personnel et la durabilité des communautés

Jerry Vermaas

Personne ne prétendra qu'il s'agit d'une idée nouvelle ; comme le rappelle Allen, Winston Churchill a fait remarquer dès les années 1940 que « nous façonnons nos bâtiments, puis ce sont eux qui nous façonnent. » Plus récemment, une approche holistique, englobant générale-ment tous les aspects de nos vies professionnelle et résidentielle, a émergé. C'est tout à fait co-hérent étant donné que, comme le souligne Healthy Buildings, la plupart des gens passent aujourd'hui jusqu'à 90 % de leur temps à l'intérieur.

Illustration des changements globaux

Récemment, John Macomber a mis en évidence 10 « mégachangements » mondiaux qui in-fluencent le développement de bâtiments sains, dont : 

  1. changement au niveau des populations compte tenu de la migration vers les villes ;
  2. changement au niveau des villes à cause de la « densification » accrue ;
  3. changement au niveau des ressources, car les approvisionnements essentiels deviennent plus rares compte tenu de l'urbanisation ;
  4. changement climatique qui nécessite une adaptation à l'élévation du niveau de la mer et à des phénomènes météorologiques plus extrêmes ;
  5. changement des définitions de la santé en fonction d'un besoin accru de protection de la santé humaine ;
  6. changement du rôle du secteur privé en termes de stratégies de financement ; et
  7. changement au niveau des modèles de travail, avec plus de personnes travaillant à distance depuis leur domicile.

Les trois derniers « mégachangements » sont particulièrement pertinents pour Priva et étayent toute son approche des nouvelles technologies. Il s’agit des changements suivants :

  1. changement au niveau des valeurs, en mettant l'accent sur l'investissement durable et socialement responsable ;
  2. changement au niveau des bâtiments, privilégiant des projets à la fois écologiques et sains ; et
  3. changement technologique, y compris l'utilisation de systèmes avancés pour améliorer la santé des bâtiments.

En plus de guider le développement de nos solutions, ces enjeux font partie intégrante de la vision personnelle du PDG de Priva, Meiny Pins. M. Prins reconnaît les opportunités créées par l’énorme transition mondiale vers la vie dans les villes. L'adoption d'une « perspective inté-grée » (telle que celle exprimée dans Healthy Buildings) ouvre la voie à de « nouvelles connexions aux niveaux social, écologique et économique » (3). De plus, les nouvelles technologies seront clairement un moteur essentiel du changement, déclare M. Prins. Lisez ici ce que Prins entend par «Sustainable Urban Delta».

Chez Priva, nous continuons à mettre en œuvre cette philosophie en développant des systèmes de contrôle et d'automatisation avancés permettant à toutes sortes d'entreprises d'utiliser l'énergie plus efficacement et de réduire leurs factures. Nous croyons notamment à l'installation de capteurs en liaison avec des plateformes de contrôle, car ils facilitent nettement le contrôle de la consommation d'énergie, éliminent les utilisations inutiles et créent un climat intérieur sain.

Avec le changement climatique et le fait que de nombreux employés doivent travailler plus longtemps, le type de vision décrit dans le livre d'Allen & Macomber deviendra encore plus puissant. Grâce à notre travail avec les solutions et les clients, nous sommes impatients de pro-poser les meilleurs environnements de travail que nous chercherons tous à l'avenir.

Sources:
(1) Healthy Buildings: How Indoor Spaces Drive Performance and Productivity de Joseph G. Allen and John D. Macomber, publié par Harvard University Press, avril 2020 : www.hup.harvard.edu/catalog.php?isbn=9780674237971
(2) Pour en savoir plus sur le travail de la Fondation, consultez le site www.sustainableurbandelta.com.
(3) Pour en savoir plus sur Meiny Prins, consultez le site Meiny Prins)

Article fourni et écrit par Content Coms

Voulez-vous rester informé ?

Voulez-vous rester informé ? Alors inscrivez-vous à notre newsletter et restez au courant des dernières nouvelles sur l'automatisation des bâtiments.

S'inscrire

Vous souhaitez plus d'informations ? Nous sommes heureux de vous aider !

Pierre Paul Lagache

Branch Office Manager Building Automation

Pierre Paul Lagache